V.ART au service de la performance en Entreprise

Et si l'entreprise devenait plus démocratique ?

"La démocratie industrielle" a longtemps été décrite comme une exigence qui a évolué depuis les années 1880 et qui a facilité le développement des organisations, de sorte qu'aujourd'hui nous pouvons distinguer l'entreprise en tant que :

-une forme de démocratie représentative, s'exprimant notamment par la présence d'instances représentatives du personnel. Une forme de démocratie représentative qui devient, selon les termes de certains auteurs, une " monarchie constitutionnelle. "

-une démocratie directe et participative avec droit à la libre expression dans la mesure où elle est dans l'intérêt de l'entreprise, mais aussi de nouvelles formes d'organisation du travail qui corrigent le taylorisme : groupes semi-autonomes, partage des tâches, système japonais (Toyota), cercles de qualité, management participatif, etc.


FRANCE CULTURE

2018


Comment rendre l'entreprise plus démocratique ?


L’intelligence collective comme « méthode d’organisation de la connaissance » . En effet, comme l’affirme Lex Paulson, c’est une méthode d’organisation qui déjoue la verticalité d’une entreprise en faisant place à davantage de dialogues salarié/employeur, qui pour les plus internationales, décentralise le dialogue pour mieux faire converger les visions locales dans la stratégie globale. Elle confronte les points de vue pour faire émerger des orientations ; elle diffuse les espaces de dialogues pour mieux infuser les éléments de débats.

Plus concrètement, ces méthodes prennent la forme d'espaces de co-construction en ligne ou hors ligne (par exemple, des ateliers créatifs). Ces espaces naissent d'un besoin de répondre à un certain nombre de défis sensibles pour une entreprise : un manque de mobilisation des parties prenantes autour de décisions stratégiques (vision, nouveaux produits et services...), une gouvernance interne qui ralentit la mise en œuvre d'une réelle transformation, ou encore une perte de sentiment d'adhésion des salariés et/ou une culture qui peine à accueillir des approches ouvertes et innovantes.


Selon le sondage BVA 2018, 90% des salariés souhaitent être consultés sur la stratégie d’entreprise et 77% des dirigeants sont également de cet avis.

Cependant, comme l’a évoqué Loïc Blondiaux dans un échange avec Lex Paulson, une inconnue demeure : bien que ces outils d’intelligence collective fonctionnent relativement bien, y-a-t il une volonté politique de les faire fonctionner ? Il existe comme le souligne Lex tout un travail de pédagogie culturelle à effectuer au sein du top management, et comme tout travail il suit une courbe progressive.


Des ateliers d'expression artistique au service de l'intelligence collective?

Et si on essayait ? permettre à chaque acteur d'exprimer sa vision de l'entreprise à travers l'art ?

Une façon douce et facile de remobiliser vos salariés à la vision et la mission de votre entreprise.

Faites appel à V.Art, nous nous occupons de tout !



Excellence. 
Sensibilité. 
Efficacité. 
Surprenant. 
Inoubliable. 
Galerie montrant

Le blog